Actualités

Faut-il ou non créer un business plan ?

« En rédigeant un business plan, vous êtes certain de ne rien oublier » Gaëtan Baudry

Gaëtan Baudry, expert en business plan, rédacteur pour le site Dynamique entrepreneuriale et Cadres et dirigeants Magazine, a lancé un site/outil d’aide à la rédaction de business plan pour aider les entrepreneurs à rédiger leur plan d’affaires (http://www.my-business-plan.fr/coach-gaetan-baudry). Expert confirmé et reconnu, il a coaché plus de 300 entrepreneurs dans la rédaction de leur business plan. Nous avons eu la chance de l’interviewer sur les pratiques liées au business plan et il nous a donné de nombreux conseils pour aborder cet exercice avec sérénité :

Selon-vous, quels sont les défauts actuels du business plan ?

« Comme le rappelle souvent Claude Ananou, le fondateur de la démarche Synopp, le business plan n’a pas été inventé par un entrepreneur. Il est d’origine soviétique. Les Soviétiques l’ont inventé afin de faire des plans industriels à long terme (sur 5 à 10 ans). Après la crise pétrolière de 1973, le business plan a été imposé aux entrepreneurs par les banques. Nous pouvons lui reprocher notamment deux choses. »

Vous voulez dire qu’il est faux par essence ?

« Lorsque vous rédigez un business plan, c’est en partie pour valider ou invalider un projet. Pour ce besoin, l’étude de marché est très importante. En étudiant le marché (sa taille, la concurrence, la tendance, etc.) vous allez pouvoir apporter la preuve d’une opportunité de marché. C’est-à-dire qu’existent des clients qui sont prêts à payer pour vos produits ou services.
Cependant, les partisans de la méthode SYNOPP disent que le business plan est faux par essence. En effet, lorsque vous rédigez ce business plan, vous vous basez sur des données qui vont changer.
Le monde évolue très rapidement alors que le business plan reste statique. Par exemple, lorsque vous cherchez à démontrer en quoi vous vous démarquez par rapport à vos concurrents, vous vous basez sur ce que font vos concurrents. Puis vous expliquez en quoi votre stratégie est meilleure. Sauf que vous ne prenez jamais en compte les réactions que pourraient avoir vos concurrents. Par conséquent, vous comprenez que votre business plan qui était vrai avant le lancement de vos activités ne le sera plus post lancement. »

Quels sont les risques du business plan pour les entrepreneurs ?

« Pour avoir été imposé aux entrepreneurs, le business plan est considéré par certains entrepreneurs comme un élément étranger dans le milieu entrepreneurial. Certains entrepreneurs choisissent d’entreprendre sans faire de business plan. L’autre raison qui explique cela, c’est le fait qu’écrire un business plan est un exercice compliqué.
Le business plan peut donc parfois être un frein à l’entrepreneuriat. Un entrepreneur peut avoir une idée, mais pour pouvoir lancer son projet, il devra passer par de nombreuses étapes pour tenter de « prévoir » l’avenir de son entreprise : étude de marché, calcul du BFR, prévisionnel financier, etc. Il est facile de se décourager lorsqu’on se met à penser à tout ce qu‘il nous reste à faire avant de commencer son activité. L’entrepreneur est un homme d’action et non de réflexion
Du coup, durant la phase rédactionnelle du business plan, l’entrepreneur se retrouve bloquer chez lui à rédiger. Le risque est que plus il y passera du temps, plus il se découragera. »

Passons aux points positifs. Quels sont les avantages du business plan ?

« Le business plan est considéré par d’autres comme un outil de référence pour murir son idée et surtout un outil pour communiquer sur son projet.

Tous les projets partent d’une simple idée. Puis cette idée est travaillée, réfléchie et retravaillée. Pour cela, le business plan est vu comme l’outil idéal pour murir votre idée. En rédigeant un business plan, vous êtes certain de n’avoir rien oublié d’essentiel. Votre plan d’affaires vous aidera à passer en revue tous les éléments indispensables. »

Quelle est alors la bonne démarche pour rédiger un business plan ?

« Pour donner une illustration, nous allons revoir en partie comment est structuré le business plan. Il est fait en sorte que rien ne soit omis.
D’abord, il y a « l’Executive summary ». Il s’agit de la partie qui vous sera réservée pour vendre votre projet en insistant sur les points importants. Fait de 2 pages, votre executive summary devra permettre à toute personne qui le lira de comprendre en quoi consiste votre projet.

Après l’executive summary, vous passez à l’analyse du besoin pour expliquer votre idée de création. Dans cette partie vous parlez du besoin auquel vous cherchez à apporter une réponse. Vous expliquez égaleemnt en quoi votre solution diffère des autres solutions déjà existantes.

Ensuite, vous serez amené à parler de votre équipe. C’est-à-dire quelles sont les compétences que votre projet exige ? Quel est le niveau d’expérience de chaque membre de votre équipe ? Pensez-vous disposer une équipe complémentaire et solide pour réaliser votre projet avec succès ?

Il ne faudra pas oublier les parties les plus importantes, entre autres l’étude de marché, le business model, le prévisionnel financier, etc.
L’étude de marché vous sera utile pour valider ou invalider l’existence d’une opportunité de marché. C’est-à-dire l’existence de clients qui soient prêts à payer pour vos produits ou services. L’étude de marché vous permettra aussi de délimiter la taille de votre marché et d’évaluer la présence de concurrents directs ou indirects.
Le business model comment vous comptez monétiser votre solution.
Quant au prévisionnel financier, il permettra d’analyser la rentabilité de votre entreprise. Il faut noter qu’à la création de toute entreprise, celle-ci a souvent plus de dépenses que de rentrées d’argent. C’est pourquoi il est important de savoir à partir de quand la balance se penchera de l’autre côté (point mort) : à partir de quand le chiffre d’affaires de l’entreprise pourra enfin couvrir toutes les charges fixes ? »

A quoi va servir ce business plan ?

« Il n’est pas rare qu’un entrepreneur ait besoin de fonds pour développer son idée. Soit il les apporte lui-même, soit il a besoin de les lever.. et donc de convaincre des investisseurs. Du coup, il aura besoin de s’associer avec d’autres personnes ou de chercher des fonds.

Le business plan sera alors son outil de communication. Principe de base, il n’y a pas de levée de fonds sans business plan. En effet, le banquier ou l’investisseur qu’il ira rencontrer lui demandera de lire son business plan. De surcroît, il se basera sur le business plan pour prendre la décision de donner ou non ses fonds et d’estimer une valorisation de l’entreprise. »

Selon vous, quels sont les pièges à éviter pour rédiger un bon business plan ?

« Si vous avez pris la décision de rédiger votre business plan, il sera important pour vous d’éviter quelques erreurs.

Certains entrepreneurs commettent l’erreur de mentir sur leurs chiffres ou dissimuler des informations. C’est une erreur intolérable pour les investisseurs qui ne vont plus se sentir dans un climat de confiance. »

Quelle est la démarche qui suit le business plan pour les entrepreneurs ?

« Après leur étude de marché pour valider ou invalider l’opportunité du marché, les entrepreneurs oublient que les concurrents ne vont pas rester sans agir. La plupart de concurrents changent leurs stratégies. Un bon entrepreneur devra alors se préparer à une telle situation pour réagir en conséquence.. et modifier son business plan. »

En conclusion, faut-il ou non prendre le temps de rédiger un business plan ?

« Oui et non !

La décision de rédiger un business plan dépendra des risques que présentera le projet. Si les risques sont moindres, il ne faudra pas consacrer trop de temps à rédiger votre business plan. En effet, mieux vaut alors consacrer votre temps à chercher des clients et confronter votre idée à la réalité.
Mais par contre, si les risques sont importants, il est recommandé de bien rédiger votre business plan pour voir si le jeu en vaut la chandelle et surtout mesurer ces risques. »


Un grand merci à Gaëtan Baudry pour ses conseils. Retrouvez le sur http://www.my-business-plan.fr/ pour avoir tous les conseils, l’expertise et les guides qui vous aideront dans vos démarches.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :