Actualités

Pour faciliter les opérations de sécurité, de transports, de surveillance et de défense, l’Homme utilisera des engins sans pilote embarqué et auto-contrôlés (Relai 16HR-1)

Les forces armées du monde entier visent à conquérir ou à défendre un territoire, détruire ou protéger d’autres unités militaires ou des unités civiles. Dans la plupart des cas, on peut distinguer les forces terrestres, les forces aériennes, les forces navales ainsi que des services communs (santé, …). Chaque force se dote d’engins de plus en plus sophistiqués, si bien que les humains contrôlant les engins deviennent encombrants (manœuvres et tailles des engins alourdis par des habitacles accueillant des humains, pertes humaines ou capture et otages, temps de formation des humains remplaçants les pertes, besoins de sécuriser les habitacles,…).

Pour faciliter les opérations de sécurité, de transports, de surveillance et de défense, l’Homme utilisera-t-il des engins sans pilote embarqué et auto-contrôlés ?

Dans la science-fiction, les exemples de robots de sécurité, de transports, de surveillance, de défense et même d’attaques sont nombreux : la série de films Terminator débuté en 1984 et  réalisé par James Cameron traite de ce sujet, des robots dotés d’intelligence artificielle qui tentent de défendre ou d’éradiquer l’humanité. On peut également évoquer Matrix, ou encore BattleStar Galactica avec les Cylons.

Cela reste de la science fiction. Mais est-ce si improbable ?

A vrai dire, non, ce n’est pas improbable et c’est d’ailleurs déjà le cas aujourd’hui même. Les différentes armées du monde entier utilisent déjà des robots et des drones sans pilote embarqué et télécommandés à distance. Ces engins permettent une multitude d’opérations militaires allant de la surveillance, à l’attaque en passant par le transport. Et les recherches (militaires, industrielles et civiles) sont nombreuses. On peut par exemple citer le système de conduite autonome développé par Google, ou le rover Curiosity sur Mars contrôlé depuis la terre par la NASA. Progressivement, les robots sont dotés de plan de circulation, de capteurs et d’algorithmes qui leur permettent d’être autonome et d’ajuster leur trajectoire en fonction de plusieurs paramètres. Ces types d’engins sont déjà utilisés dans toutes sortes de milieux (spatial, domestique avec le robot aspirateur, transport,santé,…). Le perfectionnement des capteurs, des algorithmes voir de l’intelligence artificielle permettront ensuite d’ajuster de manière autonome les objectifs de plus en plus complexes des missions et  opérations.

La question n’est plus de savoir si l’Homme utilisera des engins sans pilote embarqué et auto-contrôlés pour faciliter les opérations de sécurité, de transports, de surveillance et de défense, mais quand ?

Les technologies ne cessent d’évoluer, les réglementations sont régulièrement renouvelées, les entreprises sont soumises à des pressions politiques, technologiques et concurrentielles… Mais comment se préparer aujourd’hui à demain ?

Je suis toujours à l’affût des nouvelles techniques et tendances qui pourraient nous permettre d’inventer l’avenir, d’imaginer des nouvelles idées de business et de structurer nos projets. N’hésitez donc pas à me laisser un petit message pour me faire part de votre vision.

Si vous avez aimé cet article, ou que vous êtes en désaccord avec les points abordés, la meilleure manière de me le dire est de donner votre point de vue en commentaire. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Bon travail à tous.

Aurélien Ferry

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :