Actualités

Pour ses besoins énergétiques dans le transport, l’Homme produira son carburant à base d’Algues (Relai 7.20M-1)

Les enjeux sur le secteur énergétique sont déterminants pour la planète pour demain : lutter contre le réchauffement climatique dû à l’émission des gaz à effet de serre, réglementation sur les types d’énergie, la montée en puissance des énergies renouvelables, la raréfaction et la dangerosité des énergies fossiles… Ces combustibles fossiles riches en carbone sont issus de la méthanisation d’êtres vivants morts et enfuis dans le sol depuis plusieurs millions d’années : pétrole, charbon, tourbe, gaz naturel. Ces énergies ne sont pas renouvelables et engendrent des impacts environnementaux et sanitaires.

Pour ses besoins énergétiques dans le transport, l’Homme produira-t-il son carburant à base d’algues ?

« Retour vers le futur 2 » est un film américain de Robert Zemeckis sorti en 1989. Dans ce deuxième opus, la célèbre Dolorean, véhicule utilisé pour effectuer des voyages à travers le temps, est alimentée en énergie grâce au détritus organiques d’une poubelle familiale. Au delà de cet exemple, le cinéma de science-fiction a souvent posé la question énergétique sur la biomasse : c’est l’ensemble des matières organiques d’origine végétale (algues,colza,…), animale ou fongique pouvant devenir source d’énergie soit par combustion (bois), soit après méthanisation (biogaz), soit après transformation chimique (agrocarburant). On peut citer la célèbre trilogie « Matrix » ou l’Homme est utilisé comme une source d’énergie par et pour les machines.

Cela reste de la science fiction. Mais est-ce si improbable ?

Pendant des décennies, l’Homme a utilisé des êtres vivants morts depuis des milliers d’années comme source d’énergie. La tendance actuelle est de revenir à l’utilisation d’êtres vivants morts plus récemment et donc considérés comme des énergies renouvelables (le bois, le colza, ou encore les micro-algues). En 1879, Alexandre Saint-Yves d’Alveydre, écrivain français, entreprend la mise au point d’applications industrielles de plantes marines mais ne put aboutir faute de capitaux. Ces dernières années, la recherche sur les algocarburants s’est intensifiée un peu partout sur le globe et des essais ont été concluants : en 2009, Continental Airlines avec un Boeing 737 et Japon Airlines avec un Boeing 747 expérimentent des vols avec des moteurs alimentés en partie par des algues marines. En 2009 également, la société Saphire Energy adapte une Toyota Prius pour fonctionner en hybride électrique / bioalgal. Les premières générations de biocarburant sont aujourd’hui maîtrisées (biodiesel fabriqué à partir de plantes contenant de l’huile (Colza, Tournesol, Soja, Palme) ; les deuxièmes générations sont en cours de développement et concernent des végétaux non alimentaires (résidus agricoles, déchets forestiers, plantes non comestibles) ; la troisième génération sera à base d’algues lipidiques (contenant de l’huile).

La question n’est plus de savoir si l’Homme produira son carburant à base d’algues pour ses besoins énergétiques dans le transport, mais quand ?

Les technologies ne cessent d’évoluer, les réglementations sont régulièrement renouvelées, les entreprises sont soumises à des pressions politiques, technologiques et concurrentielles… Mais comment se préparer aujourd’hui à demain ?

Je suis toujours à l’affût des nouvelles techniques et tendances qui pourraient nous permettre d’inventer l’avenir, d’imaginer des nouvelles idées de business et de structurer nos projets. N’hésitez donc pas à me laisser un petit message pour me faire part de votre vision.

Si vous avez aimé cet article, ou que vous êtes en désaccord avec les points abordés, la meilleure manière de me le dire est de donner votre point de vue en commentaire. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Bon travail à tous.

Aurélien Ferry

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :