Actualités

Pour amplifier ses caractéristiques physiques, l’Homme utilisera un exosquelette motorisé (Relai 14A-1)

La recherche actuelle tente de repousser de plus en plus les capacités et les caractéristiques physiques de l’être humain : le transhumanisme, par exemple, considère le handicap, la souffrance, la maladie et la paralysie comme inutiles et inacceptables. La recherche tente alors de créer des appareils motorisés qui permettent aux personnes ayant subi un accident paralysant de se mouvoir. En allant plus loin, certains domaines (militaires, spatiaux, jeux vidéos, industries) s’intéressent de prêt à ces appareillages motorisés pour amplifier les caractéristiques physiques humaines.

Pour amplifier ses caractéristiques physiques, l’Homme utilisera-t-il un exosquelette motorisé ?

Les exosquelettes robotisés ont toujours nourri les fantasmes les plus fous de la science fiction : depuis les bottes de sept lieues du petit poucet, jusqu’à la combinaison robotique d’Iron Man en passant par toutes les représentations dans les jeux vidéos : le costume de puissance de la série Métroïd, les MJOLNIR de la série Halo, la nano-combinaison de Crysis, les soldats de TitanFall munis de jet-packs… On peut également citer les machines robotiques humanoïdes de plusieurs mètres de hauts, commandés par des humains tels les APU dans la trilogie Matrix, les armures robotiques dans le film Avatar ou les méchas dans TitanFall.

Cela reste de la science fiction. Mais est-ce si improbable ?

Des exosquelettes motorisés sont encore en cours de création, mais ils existent déjà : la société japonaise Cyberdyne a conçu HAL (Hybrid Assistive Limb ou Membre d’Assistance Hybride) : une cinquantaine d’hôpitaux et de maisons de repos au Japon utilisent HAL en 2010 et la vente aux particuliers est prévue pour 2015 ; la société américaine Sarcos, filiale de Raytheon, invente XOS, un exosquelette motorisé militaire qui sera en service prochainement pour l’armée américaine ; la société française Exhauss mise, quant à elle, sur la commercialisation en 2014 d’un exosquelette électromécanique de portage et de manutention pour des applications industrielles ; … et les champs d’applications sont nombreux : militaires, médicaux, industriels, jeux vidéos pour des retours de forces, contrôle à distance bidirectionnel permettant à un individu de contrôler un bras robotique à distance pour la médecine ou le spatial.

La question n’est plus de savoir si l’Homme utilisera un exosquelette motorisé pour amplifier ses caractéristiques physiques, mais quand ?

Les technologies ne cessent d’évoluer, les réglementations sont régulièrement renouvelées, les entreprises sont soumises à des pressions politiques, technologiques et concurrentielles… Mais comment se préparer aujourd’hui à demain ?

Je suis toujours à l’affût des nouvelles techniques et tendances qui pourraient nous permettre d’inventer l’avenir, d’imaginer des nouvelles idées de business et de structurer nos projets. N’hésitez donc pas à me laisser un petit message pour me faire part de votre vision.

Si vous avez aimé cet article, ou que vous êtes en désaccord avec les points abordés, la meilleure manière de me le dire est de donner votre point de vue en commentaire. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Bon travail à tous.

Aurélien Ferry

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :