Actualités

Histoire d’entrepreneur – L’unique en un clic

« Allez voir des avocats, banquiers… Leurs conseils sont précieux ! » Clémence Roger

« Proposer à la vente des produits rares, différents et quasi uniques fabriqués à la main ou artisanalement, mais TOUJOURS en petites séries ! » C’est le défi que se sont lancés deux étudiants en École de Commerce, Master en Entrepreneuriat, Clémence et César !

flairryPour ce faire, ils lancent un site e-commerce très particulier : Flairry. Leur souhait est de réunir les meilleurs talents et de créer une vraie communauté de créateurs. Ils mettent un point d’honneur à sélectionner et à rencontrer tous les créateurs avec qui ils souhaitent collaborer,  ceci afin d’être sûr que les produits répondent aux critères de leur Charte Qualité et pour s’imprégner de l’univers de chaque créateur pour le retranscrire du mieux possible sur le site.

Leur projet a d’ailleurs obtenu le 3ème prix du concours Tours de la Création 2013 organisé par ACCEDE FBS.

Parce que « la création d’entreprise ne s’apprend pas dans les livres, elle se vit ! », ils ont décidé de livrer leur démarche de création d’entreprise, pas à pas, sur un blog : http://flairry.wordpress.com.

Nous les avons interviewés tout juste avant le lancement officiel de Flairry sur la toile :

Relayeur : Dans quelle démarche s’inscrit ce projet ?

acteursflairryClémence ROGER : Nous sommes étudiants en master entrepreneuriat à l’EDC et donc pendant notre cursus nous avons eu l’opportunité de travailler en fil rouge sur un projet de création d’entreprise ! Nous avons choisi ce projet et nous l’avons donc construit pendant 2 ans au grès des cours et des devoirs que nous avions à rendre ! Flairry a été testé auprès d’avocats, de financiers et d’experts KPMG.

Ensuite lorsque nous sommes arrivés en cinquième année, nous devions chercher un stage de fin d’études pour une durée de 6 mois. Nous avons donc tous les deux commencé nos stages dans deux entreprises différentes. Mais au bout de 15 jours, nous avons ressenti que notre place n’était pas derrière un ordinateur à remplir des tableaux Excel ou encore à faire des comptes rendus de meeting ! Notre master entrepreneuriat et le temps que nous avions passé sur le projet ne pouvaient pas avoir servis à rien. Donc nous avons démissionné et puis on s’est lancé sur le projet Flairry, comme ça du jour au lendemain !

Il faut préciser que notre école autorise les stages de fin d’études en création d’entreprise ! Donc en fait, nous sommes actuellement en « stage » pour créer Flairry !

Relayeur : Pourriez-vous nous décrire les étapes de votre création ?

Clémence ROGER : Comme expliqué auparavant, nous nous sommes lancés du jour au lendemain sans savoir trop où nous allions ! Il a fallu construire notre stratégie pour arriver à la création !

Donc notre première étape en janvier a été de se souvenir de tout ce que nous avions appris pendant nos cinq années d’école pour pouvoir prendre un bon départ !

Ensuite nous nous sommes concentrés sur le business plan et la nous y avons passé beaucoup de temps, car tous les entrepreneurs le savent, un BP évolue constamment, vous êtes toujours en train de le modifier et surtout quand vous recherchez des financements !

Dans notre cas, c’était encore plus vrai, car en même temps, nous étions déjà en train de prospecter des créateurs dont nous avions le ressenti  « direct » sur le projet, et d’ailleurs nous avons été amenés à changer complètement notre business modèle pour arriver au business plan d’aujourd’hui !

Après avoir bien cerné le BP, nous avons prospecté encore et encore et à un moment nous avons été obligé de faire un contrat par un avocat, car on sentait que tout s’accélérait et qu’il nous fallait une sorte de garantie que les créateurs dont nous avions l’aval oral allaient toujours être la au moment du lancement ! Donc la troisième étape a été tous les aspects juridiques et bien sûr le choix du prestataire pour le site internet ! Le moins que l’on puisse dire sur cette étape plus « pratique », c’est qu’il ne faut pas hésiter à demander beaucoup de devis !! Pour l’avocat nous avons dû en faire 5 ou 6 et pour le prestataire bizarrement cela a été plus simple de le trouver, bien que nous en avions tout de même 3 en concurrence ! En mars, nous avons donc lancé la production du site et en avril le contrat !  J’oublie de préciser que nous avons dû choisir un nom commercial, ce qui a été très très laborieux. Nous avons cherché pendant plus de 3 mois. Et puis un jour le mot est venu tout seul ! Nous l’avons aussitôt déposé  et réservé le nom de domaine !

En avril toujours, il a fallu se décider pour une forme juridique ! Nous hésitions beaucoup entre la SARL et la SAS et c’est finalement vers la deuxième que nous sommes allé après les bons conseils d’un avocat spécialisé dont nous avons eu la chance de gagner la prestation avec un concours ! Avant cela, il faut bien sûr savoir que nous avions déjà pris des RDV avec des banques pour un éventuel prêt et nous étions aussi rentrés dans le dispositif NACRE ! Finalement c’est bien la banque qui va nous financer avec un prêt et un PCE garanti à 70% par l’état ! Depuis le début nous étions en autofinancement ce qui nous a permis de lancer la production du site et de faire les contrats, mais pour vraiment nous lancer nous avions besoin d’argent comme toute entreprise !! Donc voilà, après avoir été immatriculé, nous venons juste de passer la dernière étape avant le lancement : le financement !

Relayeur : Quels conseils donneriez-vous à des entrepreneurs en herbe ?

Clémence ROGER : Un conseil de démarrage : Lancer vous des que vous sentez que c’est le bon moment, ne réfléchissez plus et allez-y sinon vous ne le ferez jamais !

Un conseil durant la création : allez voir des experts : avocats, comptables, banquiers. Leurs conseils sont précieux et à défaut de vous faire gagner de l’argent (quoi que…) ils vous feront gagner du temps et surtout ils vous assureront une certaine sérénité d’esprit (sur les choses que vous allez leur confier) ce qui vous permettra d’être plus pertinent dans les choix que vous allez devoir faire !

Un conseil tout court : parlez de votre projet à tout le monde ! Chaque personne va vous donner son avis et parfois vous pouvez accrocher une bonne idée à laquelle vous n’aviez pas pensé ! A contrario, n’écoutez pas tout le monde non plus et surtout pas ceux qui feront tout pour vous décourager, car il va y en avoir et plus d’un ! Croyez en vous et en votre projet, c’est le plus important !

Les technologies ne cessent d’évoluer, les réglementations sont régulièrement renouvelées, les entreprises sont soumises à des pressions politiques, technologiques et concurrentielles… Mais comment se préparer aujourd’hui à demain ?

Je suis toujours à l’affût des nouvelles techniques et tendances qui pourraient nous permettre d’inventer l’avenir, d’imaginer des nouvelles idées de business et de structurer nos projets. N’hésitez donc pas à me laisser un petit message pour me faire part de votre vision.

Si vous avez aimé cet article, ou que vous êtes en désaccord avec les points abordés, la meilleure manière de me le dire est de donner votre point de vue en commentaire. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Bon travail à tous.

Aurélien Ferry

4 Comments on Histoire d’entrepreneur – L’unique en un clic

  1. Un grand merci pour cette belle interview!! Vive les entrepreneurs et leurs jolies histoires!!

    J'aime

  2. A reblogué ceci sur Flairry and commented:
    Pour les amoureux d’entrepreneuriat, voici une interview que nous avons donné au Relayeur!!

    Encore une GRAND MERCI au Relayeur de s’être intéressé à notre histoire!!

    Bonne lecture!

    J'aime

  3. Bel article, bravo les flairrys !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :